L’importance de l’isolation des panneaux dans la facture énergétique

Panneaux acier laqué blanc inox, isolation mousse polyuréthane à l'eau sans CFC,haute densité 45kg/m3

Lors d’un premier achat ou d’un renouvellement d’équipement frigorifique, le rapport qualité / prix est un élément primordial dans le choix de son appareil.

Pour cela, la majorité étudie les caractéristiques techniques des machines sélectionnées et les compare en pondérant certains éléments : capacité, puissance, finition, ergonomie, options…

Le choix de l’épaisseur et de la mousse des panneaux utilisés pour l’isolation doit être un élément qui retient votre attention.
En fonction de l’épaisseur et de la densité de la mousse polyuréthane utilisée, cela peut représenter à terme, des dépenses énergétiques insoupçonnées et qui pèsent lourd au bout de quelques années.

 

Exemple pour des panneaux de fermentation :

  • Panneau A : épaisseur 50 mm, densité mousse polyuréthane 35 kg/m3 (courbe orange)
  • Panneau Hengel : épaisseur 60 mm, densité mousse polyuréthane 43 kg/m3 (courbe bleu) (mousse polyuréthane à l'eau sans CFC)
     
  • Température intérieure de la chambre de fermentation :
    • Tint (min) = 2°C EN MODE BLOCAGE
    • Tint (max) = 35°C EN MODE FERMENTATION
       
  • Température extérieure : 28°C

 

Flux de déperdition de chaleur à travers un panneaux en fonction de la différence de température extérieure et intérieure
Isolation mousse polyuréthane à l'eau sans CFC,haute densité 45kg/m3
Panneaux isolants avec système de crochetage. Mousse isolante, épaisseur 6 cm, densité 43kg/m3

Observations du graphique :

L’axe vertical représente la déperdition de chaleur instantanée à travers un panneau d’une surface de 1m² en W/m².
L’axe horizontal représente la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de la chambre en °C.

  • Δφmin pour un delta T de 7°C : correspond à la déperdition par les parois (1m²) pendant la phase de fermentation pour une température de consigne de 35°C
  • Δφmax pour un delta T de 26°C : correspond à la déperdition par les parois (1m²) pendant la phase de blocage pour une température de consigne de 2°C
  • Δφmoy pour un delta T de 16°C : correspond à la déperdition par les parois (1m²) pendant la phase de retour en froid après fermentation pour une température de consigne de 12°C

 

Nota : Données calculées par rapport à la résistance thermique (conductivité et épaisseur du panneau).
R = e/λ (m².K/W)     e = épaisseur (en m)     λ = lambda (W/m.K)

Interprétation :

La courbe orange est toujours au-dessus de la courbe bleu, ce qui signifie que quelle que soit la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, la déperdition de chaleur est toujours supérieure avec le panneau de type A.

Si l’on observe, la différence de déperdition thermique aux points Δφmin, Δφmoy et Δφmax, on constate bien que plus la différence entre la température extérieure et la température intérieure est élevée, plus la déperdition thermique l’est aussi.

  Energie dissipée (W) pour 1m² de surface panneau  
  Panneau Hengel Panneau A Energie consommée supplémentaire pour le panneau de type A
Isolation épaisseur 60 mm, densité mousse 43 kg/m3 épaisseur 50 mm, densité mousse 35 kg/m3
Point min 3.75 5.00 33.33%
Point moyen 6.75 8.82 30.67%
Point max 10.50 13.75 30.95%

 

Conclusion

D’après ces calculs, nous concluons donc que la déperdition énergique des panneaux d’isolation augmente de plus de  30% si l’on choisit des panneaux de type A (épaisseur et densité inférieures) par rapport aux panneaux de type Hengel.

Si vous ajoutez à cela d’autres équipements avec une qualité d’isolation inférieure : surgélateur, conservateur, chambre froide, … etc, la facture énergétique peut vite exploser au bout de quelques années.

Lors de votre prochain investissement, n’hésitez donc pas, comparer l’épaisseur d’isolation !

Pour mémo, l'épaisseur de nos panneaux varie en fonction de l'application :

  • 100 mm pour la surgélation et la conservation négative
  • 60 mm pour la fermentation et la conservation positive.

La densité de la mousse utilisée est de 43 kg/m3 quelle que soit l'application.

Pour diminuer, votre facture énergétique, n’hésitez pas à lire notre article sur les bons réflexes à avoir pour réduire sa facture d’électricité.

Télécharger la fiche PDF: